CONTRASTE

Gepubliceerd op 31 oktober 2020 om 18:54

Juste comme ça - pas une carte dessinée - un message qui me vient à l'esprit 😊 pour samedi le 31 Octobre 2020


NOTE POSITIVE

Me voici au Togo (Afrique de l'Ouest), depuis environ quatorze jours. Le temps passe vite… Bien que je me promène sur le même globe, c'est comme si je vis dans un monde complètement différent. Et puis il y a une autre différence céleste entre la capitale Lomé, où il n'y a pas une minute de silence même la nuit et notre projet agricole à Kati - la brousse, où les gens sont entourés d'un air sain et d'un concert de sons naturels. C'est ce à quoi mon âme aspire, cette connexion avec la nature. C'est là que je me sens chez moi. Je ne peux pas expliquer pourquoi, je me sens chez moi là-bas, un avec la Terre Mère et l’Univers.

Cependant, toutes sortes de soucis me tiennent coincé à Lomé. J'ai la chance de pouvoir rester avec un compatriote dans cette capitale. Elle vit dans un quartier plus chic. Dans une grande et belle maison construite en briques rouges, qui a l'avantage de bloquer la chaleur. Et avec tout le confort, tel que nous le connaissons en Belgique.

Ses voisins d'une part vivent dans des cabanes, des structures fabriquées à partir de plaques d'aluminium, que l'on voit souvent à la télévision quand elles montrent des images du tiers monde. Qu'il s'agisse d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique du Sud. Le contraste ici est grand entre riches et pauvres, tout comme en Belgique et dans d'autres pays, où de plus en plus de sans-abri errent dans les capitales.

Et ce qui est si spécial, ceux qui en ont le moins sont reconnaissants pour les miettes qu'ils reçoivent. Vous ne les entendez pas se plaindre ou pleurnicher. Ils prennent le jour comme il vient. Ici, vous trouverez également ce paramètre. La plupart ont un sourire, une fierté et la conviction que Dieu ou

l'Univers se soucie d'eux. Ils n'ont pas peur de la mort.

Nous pouvons prendre cela comme exemple! Ce qui me frappe énormément, notamment sur les réseaux sociaux depuis la Corona, que les gens prient pour ceci et cela, ce qui en soi n'est pas du tout faux. Mais dans les moments où les choses vont bien, je ne vois rien ou très peu qui exprime de la gratitude pour ce que nous avons.

Alors maintenant, si nous inversons ce schéma et que nous exprimons d'abord notre gratitude, notre reconnaissance pour tout ce qui se passe bien dans nos vies et nous nous concentrons sur cela. Ensuite, nous traversons déjà la vie avec un sentiment complètement différent. Les difficultés et les défis viennent à notre rencontre avec l'intention d'en apprendre quelque chose. Si nous pouvons trouver le courage de la regarder sous un angle différent, nous nous rendrons compte que ces difficultés nous ont conduits à des perspectives différentes, nous ont rendus plus forts. Nous pouvons ensuite partager ces nouvelles connaissances et expériences avec les autres, ce qui est un fait positif.

Sans douleur, nous n'avons aucune joie. Nous vivons simplement dans un monde de dualité. Et comme on dit: après la pluie vient le soleil… Alors chères âmes, gardez le courage. Outre la douleur et la tristesse, essayez d'être reconnaissant pour les petites choses. Tôt ou tard, le soleil reviendra dans toute sa splendeur.

Chaleureusement

Dada Denyigban



Vous pouvez me laiser une réaction à cette Note Positive à mon adresse email:  

info@dadadenyigban.be

Merci!

Vous êtes interessé à recevoir ma Note Positive, (gratuite) faites votre demande à mon adresse email:  

info@dadadenyigban.be

Merci!



« 

Reactie plaatsen

Reacties

Er zijn geen reacties geplaatst.